PERSPECTIVES MARCHÉ CONSEILS ÉPICIER

LES PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L'ÉPICERIE

De plus en plus présentes (près de 29 000 points de vente) (1), en dépit de la rude concurrence des petits supermarchés de quartier, les épiceries et supérettes devraient terminer l’année 2018 sur un résultat plus qu’honorable, puisqu’il est prévu une hausse du chiffre d’affaires (en valeur) de 6,5 % (pour les épiceries) et 4,5 % (pour les supérettes) (1).

Sans surprise, le secteur compétitif de la vente de proximité est largement dominé (1) par les géants Casino, Carrefour et Francap distribution, puisqu’en plus de leur présence énorme sur le territoire, ils continuent de se développer via d’autres enseignes qui leur permettent une véritable différenciation.

Cependant, cette stratégie n’est certainement pas en reste du côté des épiceries et supérettes, puisqu’on leur connaît déjà bien des déclinaisons (épicerie bio, fine, de quartier…), et que ces secteurs niches ont le vent en poupe. C’est cette diversité et présence qui permet à ces acteurs de continuer à faire partie des habitudes des consommateurs.

En effet, malgré l’engouement des Français pour la grande distribution (1), les parts de marché de la distribution alimentaire des épiceries et supérettes sont restées stables entre 2010 et 2015 (1).

Ainsi, pour tenir tête à une concurrence qui ne manque pas de moyens, le réseau des épiceries et supérettes ne manquera pas de savoir répondre aux besoins de spécialisation et modernisation exprimés par les consommateurs.



(1) XERFI France ÉTUDE 2017

conseils - secteur - professionnel - étude - perspectives - marché - épicerie

PLUS DE CONSEILS